Lancement du Collectif Hacktivateurs à Bordeaux

Lancement du Collectif Hacktivateurs à Bordeaux

Et c’est parti pour le collectif des hacktivateurs bordelais ! Ça se passe ce mardi 29 novembre 2016 de 18h à 21h30 en « Hack-itaine », en partenariat avec le centre de recherche Industries Creative Culture de la Kedge Business School.

Executive Center de Kedge Business School
680 Cours de la Libération, 33400 Talence

Grâce aux efforts de notre hacktivatrice locale, Brigitte de Boucaud, ce premier afterwork du collectif bordelais s’annonce particulièrement stimulant, en témoigne le programme de cette première levée qui en annonce beaucoup d’autres, à n’en pas douter !

Lire la suite

Bretagne Pays de Loire : call to Hacktion

leshacktivateursBPDLlogo-v0

Accueil

Nous voilà partis pour le premier afterwork du collectif Bretagne Pays de Loire, en cette date du 11 Juillet qui restera gravée dans les mémoires !  L’équipe d’organisation (Maxime Bernard, Mark Harling, Eric Le Houssine) est sereine, détendue et  prête pour son premier événement, accueilli par le  Startup Palace à Nantes.

Visite puis présentation de l’Association Les Hacktivateurs

Notre afterwork débute par une visite du Startup Palace. Ses créateurs font découvrir à une vingtaine de personnes ce lieu destiné à faciliter les collaborations entre les startups et des entités issues de grands groupes. Après notre petite marche (nous n’avons pas testé les trottinettes en libre service), nous profitons du beau temps et de la terrasse pour faire connaissance avec un  petit icebreaker tout en dynamisme. De  retour en salle,  Mark  présente  l’Association, sa génèse, ses valeurs et ses objectifs. Maxime aborde les notions d’intrapreunariat et de corporate hacking, deux des trois piliers d’hacktion des Hacktivateurs. Ces deux notions sont illustrées par quelques exemples concrets, afin de mettre en évidence  le côté « maker » des membres de l’association, qui passent eux-mêmes à l’action.

Les ateliers

Une fois cette introduction terminée, il est temps de passer à la mise en pratique du troisième pilier d’Hacktion de l’Association : l’intelligence collective. En petits groupes, les participants de l’afterwork vont exprimer leurs attentes par rapport à l’Association, donner leur vision du fonctionnement au regard des spécificités de l’écosystème local, et découvrir les différents types de hacks identifiés et recensés par Fabrice Poussière, l’un des membres fondateurs, porte-parole des Hacktivateurs.

Pour finir cette soirée déjà bien remplie, nous profitons de nouveau de la terrasse pour un apéro debrief « sponsorisé », une fois n’est pas coutume, par Laurence Pineau, Hacktivatrice présente.

Feedbacks

Les retours sont positifs; plusieurs participants se sont retrouvés dans les valeurs de l’association,  d’autres se sont découverts une vocation de corporate hacker, ou se sont rendus compte qu’ils étaient déjà passés à l’hacktion avant de nous rencontrer. Sur ce bilan plus que satisfaisant, rendez-vous est pris en septembre pour la prochaine rencontre locale des Hacktivateurs. Reste juste à caler la date.

Le Mind Map issu des ateliers

Attentes du Groupe Hacktivateurs Bretagne Pays de Loire.jpeg

Mission hack-tivée !

11 janvier 2016, 19h00 : plus de 40 hacktivateurs étaient attendus pour le second afterwork dans les locaux de Fine Cocktails, startup accélérée par Pernod-Ricard.

Au programme, la présentation du défi ENTREPRENDRE (BootCamp d’intrapreneuriat) mené par Olivier Leclerc au sein d’Alcatel-Lucent, la présentation du parcours de Fabrice Poussière, un intrapreneur hors pair ! Et pour terminer, la proposition de trois ateliers différents :

  • Participation à la création du jeu de corporate hacking développé par Nod-A
  • Contribution à la construction de la boite à outils du parfait hacktivateur (vs hacker)
  • Proposition de valeur et communication des hacktivateurs

Pour l’occasion, Claire, Gaby, Lucile et Yoann de chez Nod-A étaient des nôtres pour proposer aux hacktivateurs  de participer à l’élaboration du tout premier jeu de corporate hacking. Depuis 2009, Nod-A a pour mission de transmettre les nouvelles cultures de la collaboration et du travail issues des mondes numériques aux grandes organisations publiques et privées #Makestorming. Ils ont été notamment les initiateurs de Muséomix.

Hacktion 2

Flashback sur cette soirée :

Selon Olivier Leclerc, le fait de mettre en place un programme d’intrapreneuriat permet à une organisation de prendre conscience de ses limites de fonctionnement. Avant de se lancer, il est important de se poser les bonnes questions : sous quel format ?, comment motiver les salariés à y participer ? … Le BootCamp qu’il a organisé chez Alcatel-Lucent a permis de développer 32 projets et de détecter 150 talents ! La recette secrète : de la transparence (avec des lettres d’engagement claires), de la visibilité externe (avec la participation de business angels et d’investisseurs dans le « jury »), et un sponsoring incarné par les décideurs.

Pour que des démarches de corporate hacking de ce genre performent, il est primordial d’hacktionner trois facteurs : l’autonomie, la maitrise et le sens.

Selon Fabrice Poussière, pour devenir un hacktivateur il faut :

  • De la créativité (oui tout le monde peut être créatif 🙂 )
  • De la tangibilisation (le palpable parle toujours mieux)
  • De l’intelligence collective (travailler sur l’idée d’un autre c’est déjà de l’intelligence collective…)
  • De l’intrapreneuriat (devenez cet entrepreneur au sein d’une organisation)
  • Du corporate hacking (c’est un peu notre raison de vivre 🙂 )

Spéciale dédicace à nos 3 hacktivateurs vendéens  qui ont fait le déplacement sous l’impulsion de Laurence.

Un grand merci à tous d’avoir participé activement à ce 2ème afterwork en espérant être de plus en plus nombreux à hacktiver nos pépites Françaises sur la voie de l’innovation, de la transformation et de l’ouverture (parfois malgré elles). Nous vivons une époque formidable où les opportunités foisonnent !  

Hacktivez-vous, rejoignez-nous !

Rendez-vous le 8 février 2016 19H pour notre soirée Hacktion épisode 3 … Si vous souhaitez y participer, rien de plus simple, un petit mail et on vous enverra une invitation !

1, 2, 3 … Hacktion !

7 décembre 2015, 19H00 : sous la verrière de la Pépinière 27, c’est l’effervescence, derniers préparatifs  pour le lancement de l’association « Les Hacktivateurs ». Un peu de stress, beaucoup d’impatience. Notre projet a pris corps. Ça y est, on y est !

19h30 HACKTion ! La salle est pleine, une soixantaine de bougeurs de lignes, d’intrapreneurs et de corporate hackeurs ont répondu à notre appel. Ils ne se connaissent pas forcément, profils très divers, hommes, femmes, parisiens, provinciaux, jeunes et moins jeunes (de 23 à 60 ans). Ils ont en commun   d’expérimenter de nouvelles façons de faire,  d’innover , des tonnes d’idées, de l’impertinence et beaucoup de bienveillance. Et  beaucoup d’humour et d’auto-dérision aussi 😄 !

Promouvoir de nouvelles approches managériales telles que l’intrapreneuriat et le corporate Hacking, libérer les talents, inspirer, rendre visibles les initiatives et leurs bénéfices, voilà ce qui nous rassemble. Nous sommes des praticiens en entreprise,  certains sont entrepreneurs. Notre volonté : créer de la valeur partagée en misant sur l’intelligence collective et le faire.

Les Hacktivateurs seront ce que nous en ferons collectivement, cette soirée de lancement a donc intégré une partie de co-construction autour de :

7 ateliers thématiques

  • Exemples de corporate hacking et d’intrapreneuriat
  • J’attends quoi?
  • Atelier Web
  • Ce que les Hacktivateurs ne sont surtout pas!
  • Mes idées pour l’Asso
  • Ce que je peux apporter
  • Je fais ce que je veux

Beaucoup d’idées, de propositions en sont sorties ! Elles sont en cours de synthèse.

La soirée s’est finie tard, autour d’un verre et de beaucoup d’échanges avec déjà la date de notre prochaine soirée Hacktion : le 11 janvier à Paris.

Merci encore à tous ceux et celles qui sont venus ! Merci pour leur envie et leur enthousiasme, merci aux  premiers Hacktivateurs qui nous ont déjà rejoints, et comme ils l’ont écrit « Il n’y a pas de limites, juste de la bienveillance, de l’espoir pour un monde meilleur » . Alors plus d’hésitation, passons tous ensemble à l’hacktion !!