Le comité d’entreprise : place de hacks et de dé-silotage !

Vous avez des envies de bouger les murs internes, de tester de nouvelles manières de collaborer, de faire des choses sans passer 3 jours à essayer de grappiller 3 jours sur une ligne de pointage, de proposer des idées hors de votre domaine officiel de compétences, de penser société et pas uniquement pour votre « chapelle »… mais les process vous l’interdisent, votre hiérarchique n’y voit aucun intérêt, on vous rétorque  « Pas notre problème, c’est celui de l’autre direction ! », « Tu vas pas m’apprendre mon métier ! »« Mais de quoi il se mêle… » … des murs… encore des murs… le moral est au plus bas…

Vous vous dites : « Suis-je le seul dans cette boîte à penser comme ça ? Non, les discussions à la machine à café me le prouvent… »

Vous ne demandez pas grand chose,  juste un petit espace de liberté d’action, d’expérimentation, de prototypage, de bienveillance et également de partage…

« Faut-il quitter ma boîte ?… mais je n’en ai pas envie… les produits que nous réalisons me passionnent… »

Comment faire ?

Du réseau interne ? « Pourquoi pas, mais je ne l’ai pas… » 

Aller voir votre directeur ?… « Suis-je légitime ? Ai-je le droit ? »

… le buzzwording start-up / innovation / agilitė / entreprise libérée tourne à plein régime… mais vous vous retrouvez plus dans l’esprit fablab / makerspace… Faire par soi-même, partage des connaissances, expérimentation / échec / apprentissage / réussite… « Ne le dis pas, fais le ! », « C’est celui qui fait qui a raison »

… Vous tournez en rond…

Et si une solution était devant vos yeux ? Un endroit « neutre », où l’on peut faire des choses avec un peu d’investissement humain et qui est plus ou moins intégré à la boîte ?

Ce lieu dont nous vous parlons est le comité d’entreprise ou plus communément appelé « CE ».

Certes, un endroit politique – et nous ne rentrerons pas dans cette discussion – mais un endroit où les barrières hiérarchiques, chapelles / silos ne font plus loi, où la passion cachée de chacun permet de discuter à égal, de retrouver une forme de légitimité par le faire et de découvrir des compétences insoupçonnées de vos collègues,… de partager, aider sans jugement négatif… et même, créer du liant intergénérationnel !

Et si, le CE était tout simplement une place de hacks et de dé-silotage des entreprises ? Un « out of the box » interne !

Voici quelques idées :

  • Lancer une conférence sur un thème qui vous tient à cœur et que vous souhaiteriez voir aboutir au sein de l’entreprise
    • Permet de montrer qu’on est hacktif
    • Permet de rencontrer des collègues curieux, intéressés… et, pourquoi pas, créer un réseau bienveillant interne
  • Lancer une section makerspace où les connaissances sont partagées, les discussions libres, … où chacun respectera la charte commune
    • Permet de créer une communauté ayant des valeurs communes
    • Permet de faire émerger les passions cachées
    • Permet de diffuser l’esprit maker

A vous de jouer et d’essayer !

Bon Hack ! 🙂

Illustration réalisée par Aline Rollin lors de l’événement 360Possibles à Brest (Novembre 2017). Merci Aline!


Laisser un commentaire